LE CIEL COMME VOUS NE L’AVEZ JAMAIS VU !

LE CIEL COMME VOUS NE L’AVEZ JAMAIS VU !

Dessin LEM

Découvrez le récit incroyable et palpitant, en exclusivité absolue.

Article 1. C’est du jamais vu. Divin !

L’heure est maintenant venue pour les chercheurs de lumière d’initier le voyage vers

les hauteurs zénithales de l’hémisphère.

Au-dessus de vos têtes orbitent des soleils et des lunes encore inconnues.

Arrachez vous donc de la pesanteur gravitationnelle de la raison

– tout en ayant les pieds sur terre –

et, avec des yeux d’enfants fascinés par les pouponnières d’étoiles,

oubliez tout ce que l’on vous a enseigné jusqu’ici.

Surprenez vous par l’étendue de la resplendissante lumière du Soleil (Sunshine) éclairant

votre conscience comme personne ne l’a jamais perçue.

Remodelons le monde avec une vision authentique.

Bandeau lightupsphere.ch
lightupsphere.ch

EN PRÉAMBULE À CETTE BELLE AVENTURE

Il y a trente-cinq ans de cela, en juin 1985 exactement, trois jeunes gens :

Yona, Francesca et Mario

furent médusés par un prodige contemplé au-dessus de leur tête.

Voici notre témoignage émouvant et véridique.

Merveilleuse lumière d'or

Par cette belle journée du début de cet été là, nous avions été, tous les trois, les témoins visuels d’une très étrange apparition dans le ciel : un halo incompréhensible et extrêmement perturbant, provenant du Soleil.

En exclusivité absolue, découvrez le récit tenu secret durant tant d’années, de cette journée magistrale.

LÀ-HAUT SUR LA MONTAGNE MAGIQUE

Francesca fût la première à voir le phénomène météorologique divin.

Surprise, elle pointa son index dans la direction du ciel, puis nous enjoignait à regarder au-dessus de nos têtes.

Dans l’immédiat, Yona et Mario ne remarquèrent rien d’anormal, tant éblouis qu’ils étaient par l’ardeur des rayons solaires aveuglants.

Que diable avions nous donc vu ?

Les coordonnées du lieu de l’observation sont :

46° 03’ 10’’ N

08° 53’ 04’’ E

GPS 46°03'10''N/08°53'04''E, #mugena, #ticino, #tessin, #coordonée GPS, #lieu géographique, #malcantone, #monte Lema,
Coordonnées GPS du lieu d’observation

LA CHAPELLE MIRAGE DE MUGENA

Au Tessin, (Suisse) sur la route sinueuse entre Mugena et Vezio, en direction de Breno, (Malcantone) dans un virage en épingle, il y a « une petite chapelle dédiée à la Madone », comme il y en a tant dans ce canton catholique.

Enfin presque.

Ce que Mario avait longtemps cru être « une chapelle », s’était révélé être, bien plus tard, le bâti d’un stand de tir !

La naïveté du candide badaud, trompé par ses élans spirituels, fût brusquement rattrapée par la réalité sauvage de l’humain à inculquer et exercer le maniement des armes à ses semblables. Dommage.

La WV Passat rouge gravissait les dix-neuf lacets consécutifs depuis Manno vers Arosio, pour se diriger vers Mugena. (Voir la carte ci-dessous).

Mario conduisait les deux jeunes femmes au lieu secret et merveilleux, connu de lui seul et de quelques autochtones, mais pas des touristes de passage.

Après un ultime virage en épingle à cheveux, il y avait cette « chapelle » devant laquelle un évitement au bord de la route permettait de parquer une ou deux voitures.

À partir de cette place de parc située au bord de la route, un chemin en terre battue, barré par un panneau d’interdiction de circuler, conviait les randonneurs à s’y hasarder.

Aujourd’hui, en s’aventurant à pied sur ce chemin caillouteux qui côtoie un pâturage, après environ un quart d’heure de marche, vous découvririez de vénérables châtaigniers bicentenaires et un plateau herbeux ombragé, propice au farniente. 

Mario venait parfois en ce lieu pour se ressourcer après une journée de travail difficile.

Il lui arrivait même d’y venir seul pour prier dans ce temple vert, sans mur ni Croix.

Son imagination fertile lui donnait à voir dans les troncs des vieux châtaigniers, les piliers d’une cathédrale imaginaire ; dont le feuillage en aurait été les voûtes d’ogives, et le chant des oiseaux y aurait remplacé les cantiques de l’orgue, les vitraux eux-mêmes substitués par la prunelle de ses (vos) yeux.

lus 01090 cathedrale nature
Les piliers d’une cathédrale imaginaire, image AI.

Ainsi donc vous voilà arrivé à 786 mètres d’altitude.

LE BASSIN DE RETENUE ARTIFICIEL

Dessin au feutre et gouache du massif du Monte Lema.
Massif du Monte Lema et du Monte Tamaro.
Peint aux feutres et gouache by L E M.

BALADE SUR LES CRÊTES DU MASSIF

La vallée remonte vers les sommets pelés où trônent le Monte Lema (1624 m.) et le Monte Tamaro (1962 m.).

Un cours d’eau (La Magliasina) provenant des Monte Gradiccioli (1935 m.), du Monte Magno (1636 m.) et du Monte Ferraro (1493 m.) ruisselle en murmurant des gargouillements feutrés.

Le lieu vaut d’être exploré dans ses particularités géographiques, car plusieurs petites terrasses couvertes d’herbe tendre, dispersées en plateau, comme des balcons de théâtre, vous laissent le loisir de choisir celle qui vous convient.

D’aucuns préfèreront celle qui a un foyer pour cuire de la viande, et pour d’autres, ils choisiront celle qui assure aux amoureux et aux adorateurs du soleil la douce intimité propice aux plaisirs de la volupté, exposant leur nudité aux rayons bienfaiteurs, bien à l’abri des regards.

Si le tapis herbeux vous invite à vous déchausser, qu’en sera-t-il du corps échauffé par les ardeurs du Soleil ?

Une tendre étendue de mousse verte modèle les berges du ruisseau ondoyant au milieu de la petite et secrète vallée enchanteresse.

Tapis de mousse dans une vallée enchanteresse. Image générée par AI
Tapis de mousse dans une vallée enchanteresse. Image générée par AI.

Des autochtones avaient construit, à l’époque, une retenue à l’aide de pierres naturelles afin d’accumuler l’eau froide. Piégée, elle se réchauffait ainsi dans le bassin créé, suffisamment grand pour y nager librement.

LA VISION PARANORMALE AU ZÉNITH

Flottant sur le dos, sa chevelure renversée et immergée dans une sorte d’apesanteur aquatique, faisant face au ciel limpide, la ravissante Francesca avait la sensation d’être un oiseau volant dans le vide de l’espace aérien, en compagnie des êtres ailés.

Francesca flottante sur le dos. #nage, #apesanteur, #francesca, #image lem, #aerienne, #aerien, #vision.
Francesca flottante sur le dos, sa chevelure renversée et immergée dans une sorte d’apesanteur aquatique. Image générée par AI puis retouchée par LEM.

Et c’est justement dans l’illusion de cette apesanteur feinte, nageant sur le dos dans cette piscine naturelle, que Francesca observa un « truc bizarre » dans le ciel.

Interpelant les deux autres, elle s’exclama :

« Regardez ! regardez ! »

Yona et Mario scrutèrent alors dans la direction qu’indiquait son index ; il pointait au zénith.

Mais aveuglés par la présence du soleil sur leur tête, ils n’entrevoyaient rien.

« Ma si, guardate i cerchii attorno al sole »,

s’exclamait une fois de plus Francesca, en italien.

(« Mais oui, regardez les cercles autour du Soleil »)

Yona ne comprenait pas l’italien.

L’hébreu, et l’anglais étaient les deux langues qu’elle maîtrisait.

« Look around the Sun.

There are TWO CIRCLES in the sky ! »,

Mario lui avait-il traduit.

(« Regarde autour du Soleil. Il y a DEUX CERCLES dans le ciel ! »).

Yona émerveillée par la beauté de cette vallée perdue, tel un lieu paradisiaque d’un jardin idéal, observait maintenant, bouche bée, non pas le Soleil lui-même, mais les DEUX CERCLES dans le ciel bleu.

Il n’y aurait eu qu’un seul halo circulaire autour du Soleil, tout y aurait été normal.

Sauf que nous trois observions DEUX halos, une anomalie en quelque sorte.

Et non pas deux cercles concentriques, avec le Soleil au centre, non, non, pas du tout.

C’était la chose la plus étrange que chacun d’entre nous n’avait jamais observé.

Alors, retenez bien ceci :

DESCRIPTION IMPORTANTE DU PHÉNOMÈNE OBSERVÉ

Le Soleil était au zénith, droit au-dessus de leur tête.

Au solstice d’été, jour de l’observation, le Soleil se situait à l’apex de l’analème.

Le ciel était bleu et aucun nuage ne tranchait à son uniformité.

Seule une nuée blanche, légère et circulaire, entourait le Soleil.

Grand était le diamètre de cette nuée fine encerclant l’astre de lumière.

Mais…

Et c’est là que tout se complique, c’est là que ça devient bizarre, que tout devient complètement illogique et très perturbant pour la raison : une DEUXIÈME nuée blanche, identique en taille à la première, encerclait le Soleil circonscrit sur la périphérie du cercle évanescent !

Le Soleil se trouvait simultanément au centre d’une nuée blanche

ET

à la périphérie de la deuxième nuée blanche !

Du jamais vu.

Avez-vous déjà vu une pareille disposition dans le ciel, juste au-dessus de votre tête ?

PHÉNOMÉNALE ET ICONIQUE OBSERVATION PARANORMALE

Vesica Piscis Horizontale dans le ciel bleu. C'est une infographie, et pas une photo. centre et périphérie; simultanéité; source divine; vision; phénoménal; around the sun; deux cercles; ciel.
Le Soleil au centre d’un cercle ET à la périphérie d’un deuxième cercle identique au premier.
Soleil au zénith, 46° 03’ 10’’ N / 8° 53’ 04’’ E.  Infographie by L E M.

C’était iconique !

Cette illustration ci-dessus vous informe de l’observation constatée par nous trois.

Un ciel bleu sans nuage, le soleil au zénith et ces étranges doubles cercles qu’arborait l’astre du jour à l’apothéose de sa puissance, telles étaient les conditions météorologiques d’alors.

Cette vision angélique de deux cercles autour du Soleil était trop bizarre, trop inopportune et carrément fabuleusement étrange.

L’endroit est absolument extraordinaire.

Selon nous, une cathédrale symbolique devrait être érigée en hommage à cette apparition prodigieuse de source divine.

Hallucination collective ou non ?

C’était une chance pour chacun d’entre nous de ne pas avoir été seul, mais tous les trois ensembles.

Par conséquent, nous n’avions pas eu une vision égocentrique due à un disfonctionnement quelconque du sens de la vue, mais que chacun d’entre nous aie vu la même chose éliminait le doute dans nos esprits.

Une sorte d’hallucination collective ?

Non. Le phénomène a duré plus d’une heure.

Puisque les deux autres témoins avaient vu la même chose, nous n’avions plus aucun doute quant à la véracité de notre observation.

Avons-nous suscité de la curiosité de votre part ?

Des recherches fructueuses nous ont permis de soumettre à votre jugement les fruits précieux de notre enquête.

Découvrez les inspirations incroyables que nous avons développés, après cette vision pour le moins hors du commun, dans les chapitres publiés ou en phase de l’être.

Soyez curieux et poursuivez la lecture.

Vous pouvez vous épargnez les articles suivants (articles 2 à 5) mais les suivants sont à découvrir absolument !

La sphère de notre environnement terrestre, la sphère de la Lune encore plus mystérieuse et la gigantesque sphère du Soleil ont toutes les trois une particularité qui les distingue des deux autres.

Ces deux cercles vaporeux, comme un mantra sacré, vont nous accompagner tout au long des articles de ce site.

Notre approche vous surprendront par l’originalité du contenu.

LE BEAU ET ENCHANTEUR CANTIQUE SUISSE (Extrait)

Dans le cantique Suisse, l’hymne national des Helvètes, dont les paroles furent composées par Leonhard WIDMER (1809 – 1867), est aujourd’hui critiqué par des détracteurs qui lui reproche :

« d’être difficile à retenir, lourd de style et dépassé par la réalité (?!)».

Zut, enfin. De quelle réalité parlent-ils ?

Écoutez donc ! Voici un extrait :

Extrait en français du Cantique Suisse

Les supers paroles du Cantique Suisse des Helvètes

« Sur nos monts, quand le Soleil, annonce un brillant réveil.

Et prédit d’un plus beau jour,

Le retour.

Les beautés de la patrie parlent à l’âme attendrie ;

Au ciel monte plus joyeux,

Au ciel monte plus joyeux,

Les accents émus d’un cœur pieux,

Les accents émus d’un cœur pieux. »

Le texte du chant patriotique exprime un déroulement mystique d’un instant résolument extraordinaire, tel celui que Francesca, Yona et Mario ont vécu sur les flancs du Monte LEMA, au Tessin, en plein midi.

Les paroles en français de l’Hymne national suisse ont un écho profond au cœur même de leur chair, de leur âme, après avoir vu le prodige de la lumière solaire.

Sur nos monts, quand le Soleil …

Ne serait-ce pas les heureux prémices d’un renouvellement du monde ?

…Et prédit d’un plus beau jour, Le retour.

Bandeau LUS
LIGHTUPSPHERE.CH

HISTORIQUE ANTIQUE ET FUTURE DÉVELOPPEMENT

Dès l’antique commencement de la création du ciel et de la terre,

par cette source vaporeuse, comme une nuée, …

Source: Selon Philon d’Alexandrie, cette nuée serait une allégorie du Logos.
Genèse § 2, verset 6. La bible d’Alexandrie, LXX.
LES ÉDITIONS DU CERF, PARIS. 2010. ISBN 978-2-204-02591-1

Nous découvrons cet extrait décrivant la création du monde avec cette nuée, telle une source vaporeuse, correspond avec étonnement par la précision, notre propre observation.

Cette nuée vaporeuse existante dès la création de l’Univers serait elle, aujourd’hui occultée dans les rides rocheuses, comme protégée du Monte LEMA aux yeux de l’humanité ?

Ne couverait elle pas la genèse d’une nouvelle ère au cœur d’un archétypal Jardin du Levant, situé au sud des Alpes ?

Déduction et interprétation métaphysique

Cette nuée diaphane et évanescente qui auréolait le Soleil par ses deux anneaux adamiques, prodiguait dans cette nature la certitude d’une présence angélique. Mystique et divine.

Dessin LEM. Une Vierge Marie voilée dessinée au crayon. vierge; dessin lem; crayon; ange; présence angélique; bouquet; portrait.
Une présence angélique, dessin L E M.

Flottant à la surface de l’eau cristalline accumulée dans le bassin de pierres, Francesca, Yona et Mario, les yeux rivés au zénith – le « chemin au-dessus de la tête » –, admiraient ces deux anneaux entrelacés qui sertissaient, telle une double couronne d’argent, le Soleil d’Or.

À la surprenante vision de l’incompréhensible phénomène « paranormal », s’ajoutait le sentiment d’incrédulité qui embuait nos esprits, ceci malgré les ablutions purificatrices du corps.

Puis l’heure fût venue de manger sur l’herbe.

Cette nuit-là, ils nous avaient été difficile de trouver le sommeil, tant nos consciences œuvraient en sous-sol.

Tout cela est absolument authentique, avéré et véritable.

Quant au futur, personne ne sait.

Sous le Soleil exactement…

« Il n’est pas impossible, songea-t-elle, que la fin du monde approche. »

« Ensuite le Royaume adviendra, prononça Aomamé à voix basse. »

« Je ne peux plus attendre », dit quelqu’un, quelque part. »

Haruki Murakami, dans le Livre 1, Avril-Juin, à la page 357, de l’œuvre initiatique
« 1Q84 » n° 4604
Aux Éditions 10/18 d’Univers Poche.
ISBN 978-2-264-05788-4

Les orbes et les sphères infinies des multivers dévoileront enfin l’étrange illusion de leurs apparences.

Des flèches et des rayons, diamétralement différents des sphères globalement ordinaires de vos entendements, pourfendront vos deux hémisphères cérébraux, par l’audacieuse détente de leurs arcs.

Notre destinée est de vous illuminer à la lumière de la vérité.

Vos deux yeux ne sont-ils pas les deux miroirs de cette sublime auréole du Soleil ?

Trente-cinq ans de réflexion, de recherches et d’analyse, nous ont indubitablement convaincu du caractère féminin sacré, intrinsèquement lié à cette vision céleste inoubliable.

L’aventure spirituelle, un peu mystique pour peu de temps encore, émerveillera vos perceptions de la réalité, dans un premier temps.

Ensuite votre vision s’accommodant à cette nouvelle lumière, par cette métanoïa, métamorphosera la conscience collective de notre réalité.

Un changement majeur de paradigme va modifier vos consciences face à l’entendement de la réalité du monde, et qui sait, selon ce que vous en ferez, vous révélerez les prémices de l’advenue du Royaume.

« Parlez-leur de vérités profondes, ils baillent et,

s’ils osent se le permettre, ils vous quittent,

mais racontez-leur des fables absurdes,

ils sont tout yeux et tout oreilles »

Alexandra David-Neel, « Les Enseignements Secrets des Bouddhistes Tibétains », page 11, chapitre premier.

Publié aux Éditions ADYAR. 1985

I.S.B.N 2-85000-028-0

LIGHTUPSPHERE07780 CLX 10x15 14
TEAM L E M & Cie

Maintenant, si l’un ou l’une d’entre vous désire apporter son témoignage,

après avoir pris connaissance du contenu du site

lightupsphere.ch

nous vous prions de bien vouloir nous le communiquer.

Nous le publierions aussitôt et, soyez en sûr,

nous serons très heureux et honorés

de partager votre expérience.

TEAM LEM.

lus 01510 astronomy skystar
LIGHTUPSPHERE.CH

Have a nice day.

Articles prochainement publiés :

,

2 Responses

  1. Thanks for sharing. I read many of your blog posts, cool, your blog is very good.

  2. uc satın al dit :

    It is very comforting to see that others are suffering from the same problem as you, wow!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *