UN CŒUR PRODIGIEUX DANS LE VENTRE DE LA MÈRE

UN CŒUR PRODIGIEUX DANS LE VENTRE DE LA MÈRE

Fille avec un coeur rouge dans un main. elle sourit et le fond de l'image est illuminée de ronds de lumière floue.

Nous connaissons la vérité, non seulement par la raison, mais encore par le cœur.

Pascal

UN CŒUR ANGÉLIQUE DANS L’AZUR

Des anges auraient ils tracés au jour du solstice, en ce lieu enchanteur,

ces deux cercles dans le ciel, afin d’y sacraliser le cœur et plus encore ? 

Un joli cœur n’est-il pas dessiné graphiquement dans un prolongement du symbole de la Vesica Piscis ?

Absolument. Aucun doute possible.

En dessinant un cœur sur une page blanche, c’est esquisser une Vesica Piscis perfectionnée.

Comme c’est beau, un petit cœur tatoué sur le flanc d’une maman.

Bandeau LUS
LIGHTUPSPHERE.CH

Dans cet article CINQ, selon l’ordre chronologique de création, nous vous invitons à l’introspection au cœur de votre cœur.

La Vesica Piscis n’est apparue dans le ciel azur que pour nous rappeler, à nous autres humains, l’incroyable vérité oubliée, perdue depuis des siècles.

Malheureusement, au cours du temps, les savoirs sacrés et secrets se sont évanouis dans le brouillard du progrès matériel.

COMMENT RENAÎTRE AU MONDE ?

La Vesica Piscis, selon ces pythagoriciens, est « une porte » conduisant à l’introspection spirituelle ; elle est fréquemment représentée ou sculptée aux tympans des églises et des cathédrales.

Elle est celle par laquelle nous avons accès à la révélation, la lumière du Christ étant Lui-même la véritable porte, celle-là même qui nous donne accès au Royaume des Cieux :

« Je suis la porte, si quelqu’un entre par Moi, il sera sauvé ».

Jésus-Christ, Jean 10, § 9.

Le passage d’une bulle d’eau sphérique interne (le fœtus) à une bulle d’air sphérique externe (l’atmosphère), à l’œuvre en permanence sur toute la surface ronde et bombée du globe, la venue au monde – naître – demeure difficile et dangereux, tant pour l’enfant que pour la maman.

« En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau,

nul ne peut voir le Royaume de Dieu »

Jésus Christ, Jean 3, § 3.

Peut-on naître de nouveau ?

La réponse est OUI, bien sûr.

Faire le chemin à l’envers, tout le monde y prend plaisir, (normalement). Les hommes et les femmes.

C’est jouissif !

Mais comprendre les changements intérieurs qui s’opèrent en vous lors de votre naissance demande une maturité que vous n’aviez pas lors de votre venue au monde.

Aveuglé par cette nouvelle lumière en quittant le vestibule vulvaire, le nouveau-né grimace. Baignant auparavant dans le liquide amniotique, les sons et la lumière étaient feutrés.

Puis la crudité des bruits et des lumières artificielles agressent brutalement, violemment le bébé.

Bienvenue dans le monde réel en franchissant le passage vers la lumière du soleil.

Vous voilà estampillé du sceau de la Vesica Piscis qui s’incarne dans votre cœur.

Le sceau qui s’incarne dans la circulation de votre sang.

Au moment même de notre naissance, l’instant le plus dangereux de notre vie, un changement radical dans la circulation du sang intervient.

En venant au monde, le sceau de la Vesica Piscis vous initie à la vie aérienne.

LE FŒTUS ET LA MAMAN

Dans le placenta, l’enfant ne respire pas.

La circulation placentaire du sang du fœtus est oxygénée par la veine ombilicale du sang de la mère, saturé en oxygène.

Fœtus et Terre relié par le cordon ombilical.
Embryon dans le ventre de la Mère céleste.
Image par Peter Schmidt de Pixabay

« Avant la naissance, les poumons ne respirent pas.

Le sang se sature en oxygène dans le placenta.

Le cœur fœtal propulse le sang dans un circuit simple. (Voir Figure :1)

Les deux artères ombilicales conduisent au placenta du sang appauvri en oxygène.

Le sang artérialisé retourne au corps par la veine cave. »

Circulation simple du sang dans le fœtus.
Figure 1 : Circulation simple embryonnaire.

« Dès la section du cordon ombilical, le nouveau-né doit dépendre

de lui-même pour son oxygénation. (Figure 2)

La respiration et la circulation pulmonaire doivent être immédiatement mises en marche.

Pendant la vie fœtale, les alvéoles pulmonaires renferment du liquide.

Le premier mouvement respiratoire et le premier cri déclenchent une chaîne

de réactions induisant une respiration et une circulation de type extra-utérin.

La résistance de la circulation pulmonaire diminue.

Simultanément, le sens de la circulation dans le conduit artériel s’inverse : le sang oxygéné s’écoule de la petite circulation vers la grande.

Le conduit artériel se rétrécit puis s’oblitère…

La naissance est le moment le plus dangereux de notre vie ! »

Source : Le corps humain, 3ème édition, revue et remaniée, pages 174 à 177.

Auteurs : A. Faller et P. Sprumont.

Éditions Universitaires, Fribourg, Suisse.

ISBN 2-8271-0252-8.

Circulation double du sang dans le fœtus.
Figure 2 : Circulation double embryonnaire.

Avant le franchissement de cette « porte », les deux oreillettes (Atrium) du cœur du fœtus qui communiquent entre elles, par un orifice nommé le « trou ovale, (le trou de Botal) » caractérisait la circulation simple embryonnaire.

Le trou ovale permet le passage d’une grande partie du sang parvenu à l’oreillette droite de se répandre ensuite dans l’oreillette gauche.

Après la naissance, le trou ovale se ferme.

L’instant de la naissance est donc une « avant-première » de la nouvelle naissance préconisée par le Christ afin de parvenir à la vision du Royaume.

La transformation de la petite circulation d’avant la naissance, basée sur un cycle de 360 °, à celle de la double circulation – la petite et la grande – d’après la naissance, correspondant à un cycle imagé comprenant au total : 720°.

Cette transformation similaire à la Vesica Piscis, en fonction de la similitude des doubles cercles qui les caractérisent toutes deux, démontrent et révèlent une singularité hors du commun.

Un cycle de 720°, comme deux rotations, deux révolutions, deux mouvements contraires mais pas opposés l’un de l’autre, afin d’engendrer un ensemble fini qui s’harmonise dans ce qui caractérise leur opposé.

Une double révolution à contre-sens en quelque sorte !

Votre corps est le réceptacle de cette double révolution, et le sang qui coule dans vos artères vous témoigne de cette conception du cœur et de la circulation du sang, mis en place juste après votre venue au monde.

Votre corps tout entier, vos mains, vos bras sont également estampillés du sceau invisible et méconnu de cette double révolution comprenant en totalité les 720° de liberté totale de vos mouvements, une Vesica Piscis en chair et en os, en totale liberté.

cropped LIGHTUPSPHERE07780 CLX 10x15 14
Logo Team L E M & Cie

LES 720 DEGRÉS DE LIBERTÉ

Mais QUAND allez-vous comprendre cela ?

Pour mieux vous faire voir comment ça fonctionne, alors que vous avez tous cette liberté de mouvement à 720°, un chorégraphe, une danseuse, un sensei d’Aïkido, devrait créer une démonstration basée sur cette liberté d’expression, simultanément révolutionnaire et contre révolutionnaire.

Une vidéo de trente seconde pourrait vous démontrer où se cache les 720° de vos libertés individuelles. Il ne reste qu’à la produire, l’idée est là, mais pas les moyens techniques. (si intéressé, dites-le-nous).

Selon le principe de la double circulation du sang dans vos artères et vos veines appliqué à l’intelligence de votre cerveau, favorisant du coup un nouveau réseau synaptique doublement révolutionnaire, par la grâce de vos yeux – au nombre de deux – vous découvririez une nouvelle vision du monde, de sa réalité profonde, ultime et sublime.

Ainsi, la Vesica Piscis et ses doubles cercles vous font découvrir ce qui vous était caché au cœur même de votre cœur, de votre corps et de vos deux yeux.

Dessin LEM
DESSIN POUR LIGHTUPSPHERE.COM

Désireux de soustraire la vérité aux yeux de l’humanité, où donc le malin la cacherait-elle ?

Réponse : dans vos yeux, là où personne n’aurait l’idée de chercher la vérité, étant eux-mêmes les deux instruments de la recherche.

Bien vu … ?

Non, c’est diabolique !

En démystifiant Lucifer et son stratagème usurpateur nous crevant ainsi un œil avec une poutre, cette action libère un nouveau champ de vision au-delà des 360 degrés convenus.

Alors, et seulement alors, votre regard sur l’illusion de la dualité apparente s’évanouira d’elle-même.

Ce sera donc le début d’une nouvelle ère merveilleuse, qui inaugurera un changement de paradigme majeur au travers du regard que vous poserez sur les phénomènes symbiotiques universels, tous résolument nouveaux.

Cette renaissance au monde vous introduira à la Nouvelle Terre et aux Nouveaux Cieux.

Voilà donc une invitation à poursuivre la lecture concernant nos recherches éclairantes qui vous illumineront, nous en sommes convaincus.

Cette « porte » qui nous invente à la vie lors de la délivrance, ne vous assujettit-elle pas, vous les hommes, à vous y immiscer de nouveau, tout en douceur et ravissement à l’intérieur de notre vestibule féminin, par la délectation mutuelle de l’amour partagé, telle une offrande, afin de procréer ?

Nous ne désirons pas nous limiter à cette interprétation de la Vesica Piscis symbolisant la vulve déifiée, car elle ne se limite pas uniquement à concorder à la forme du sexe féminin.

La double circulation du corps s’apparente à cette « porte » à double sens :

On y sort et on y retourne.

Les deux cercles de nos relations intimes réciproques ont ceci d’extraordinaire, considérés aux formes qui nous intéressent ici, sont qu’ils appartiennent à la vie réelle, charnelle du corps de votre conjoint ou de votre conjointe.

Encore une double interprétation pour un seul symbole, valable pour le corps physique accouplé et est valable également pour le corps spirituel.

La chair est tenue pour témoin et le cœur s’élève au-delà de la sphère terrestre.

Masculin et féminin ne se limite pas seulement à l’expression de la sexualité.

Ils sont les deux apparences complémentaires parfaitement unifiées de l’être, de l’homme, du Christ et de Dieu.

La porte céleste désigne ainsi un double mouvement :

« Celui d’introduire les âmes dans le royaume de Dieu, qui préfigure un mouvement ascensionnel, et celui de laisser descendre sur elles les messages divins.
Franchir une porte, c’est changer de niveau, de milieu, de centre, de vie. »

Source : Titus BURCKARDT. « Je suis la porte »,
considération sur l’iconographie des portails d’églises romans.
In études traditionnelles, n°308. Paris, 1953.
Rapporté dans : le DICTIONNAIRE DES SYMBOLES, page 781.
Jean Chevalier, Alain Gheerbrant.
Éditions Robert Laffont / Jupiter
ISBN : 2.221.50319.8

La Vesica Piscis nous réserve bien d’autres surprises extraordinaires.

Elle nous ouvre la voie sibylline des trésors pudiques.

Sculpture LEM. Camel filtre
Sculpture faites avec des filtres de Camel. By L E M.

LA PORTE DU CIEL POUR VOUS DEUX

Appréhendons avec la raison du cœur le cœur de cette forme symbolique.

Par le franchissement de l’intérieur à l’extérieur, nous venons au monde.

L’amour nous invite à inverser le mouvement afin d’engendrer notre descendance.

Deux mouvements possibles pour un seul passage : éclore et y réintégrer.

Mu par cette soyeuse ondulation nous ravissant de plaisir, et vivifié par le voluptueux échange réciproque à l’originelle source de vie, indifférencié, nous ne faisons plus qu’Un, telle est notre prédestination.

« Mon bien-aimé est à moi, et moi à lui »

Cantique des Cantiques, Deuxième poème, Chapitre 2, verset 16.
Cette formule d’appartenance mutuelle peut être rapprochée
de la formule de l’Alliance :
« Vous serez mon peuple et je serai votre Dieu »
Bible de Jérusalem, Éd : DESCLÉE DE BROUWER, Paris 2000

Deux cercles imbriqués l’un dans l’autre, la Vesica Piscis nous ouvre le chemin en nous divulguant le passage secret conduisant aux prémices du Royaume.

« Jésus leur dit :

Lorsque vous faites le deux Un,

Et faites l’intérieur comme l’extérieur

Et l’extérieur comme l’intérieur,

Et le supérieur comme l’inférieur,

Afin de faire le mâle et le féminin en un seul (…)

Alors vous entrerez dans le royaume »

Évangile apocryphe de Thomas.

Source : Anthologie de la non-dualité,

Auteur : Véronique Loiseleur, page 26.

Aux Éditions ALMORA,

ISBN : 978-2-35118-390-8

La Vesica Piscis, dressée au cœur du symbole s’incarne en Sauveur, l’Homme – Femme, mais représente également la femme et l’homme ordinaire avec cette criante injonction :

« Croissez et multipliez ».

La domination séculaire masculine va prendre prochainement fin.

Le déséquilibre dû à la polarité masculine discrédite et abaisse la femme, appauvri la planète rongée par l’acide de l’ignorance, ravagée par le souci du profit maximum.

Et presse le monde vers la folie. Le mâle belliqueux mène le monde à sa perte.

L’ex-Empire Rouge s’étend avec la menace d’un feu destructeur atomique hypersonique.

Ne reste que les femmes qui pleurent leurs enfants morts dans des ruines.

La haine querelleuse met le monde entier en danger.

Une nouvelle ère doit contrebalancer cette aliénation meurtrière.

Un changement de paradigme absolu est possible que si vous vous pencheriez un peu sur cette Vesica Piscis. Lorsque vous en saisirez toute la puissance féminine de cette double circulation sanguine dans vos veines, que vous l’aurez appliquée à la technologie de vos générateurs, alors l’avenir sera radieux.

Pour vous donner un indice, ce que vous croyez complet, totalement connu en ayant une vision à 360 degrés n’est que l’affirmation flagrante de votre ignorance.

La perspective d’un nouveau monde doit prendre en considération cette double circulation de votre sang.

Cela signifie qu’une vision à 360 degrés vous garantit d’avoir un œil borgne. Crevé par une poutre de 25 x 35 x 350 cm (c’est une image), sans que vous en ressentiez la moindre douleur.

En ôtant la poutre de l’un de vos deux yeux, vous recouvrez une vue « sphérique », c’est-à-dire globale. Métaphoriquement illustré par un cercle de 360° pour les longitudes et un autre cercle de 360° pour les latitudes.

Voir avec vos deux yeux signifie d’avoir une vision à 720 degrés.

Qu’est-ce que cela signifie-t-il donc d’avoir une vision à 720 degrés ?

Pas facile.

Pour que nous en arrivions à formuler cette affirmation, l’enquête a été ardue.

Attendez-vous donc à une longue explication, car nous n’allons pas vous la servir sur un plateau en or. Vous n’en croiriez pas vos yeux, bien qu’ils soient comme deux cercles précieux, comme vos pupilles, qui totalisent bien les 720° à eux deux.

Bandeau LUS
LIGHTUPSPHERE.CH

Nous vous invitons à continuer la lecture, car en distillant lentement nos découvertes prodigieuses, vous prendrez le temps de la réflexion pour qu’enfin cette graine de savoir germe dans les circonvolutions de vos cortex logés dans les DEUX hémisphères cérébraux que la faux sépare. (Scissure interhémisphérique).

Globalement, deux hémisphères forment une sphère.

Ce sera donc le thème de notre prochain article (Article six) :

LA TRINITÉ CÉLESTE,

Vous en découvrirez un petit peu plus sur ces 720 degrés de vision globale.

Notre observation sur le Monte LEMA, cette nuée formant la Vesica Piscis auréolant le Soleil, vous offre en hommage l’intuition d’une double véracité de la création.

Maintenant, si l’un ou l’une d’entre vous désire apporter son témoignage,

après avoir pris connaissance du contenu du site

Lightupsphere.ch

nous vous prions de bien vouloir nous le communiquer.

Nous le publierions aussitôt et, soyez-en sûr,

nous serons très heureux et honorés

de partager votre expérience.

TEAM LEM.

Have a nice day.

PROCHAIN ARTICLE (N° SIX)

LA TRINITÉ CÉLESTE

One Response

  1. I don’t think the title of your article matches the content lol. Just kidding, mainly because I had some doubts after reading the article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *